« Impressions» de Guillaume Querré

du 28 janvier au 8 février

bibliothèque

en accès libre

 

vernissage lundi 27 janvier 19 h

Un artiste 2.0 pour sublimer le paysage !

L’ensemble des recherches et des œuvres de Guillaume Querré constitue un discours autour de la notion de paysage.

Impressions, l’art du paysage

Les paysages réalisés à la tablette graphique nous interrogent sur le statut de la peinture à l’ère du numérique. Cette peinture numérique est pixel et souligne par sa matière même que le paysage, aujourd’hui, se construit derrière un écran. Tous les paysages apparaissent dépeuplés et évoquent la notion de « non-lieux » développée par l’ethnologue Marc Augé. Ce qui reste : des actions, des traces, des instants d’installation et ce questionnement réalité/fiction.  Le paysage se dénude alors alors que l’objet reste, se transforme, se déplace, se recycle. 

 

Chercher à capter le réel c’est aussi vouloir s’emparer du temps qui passe, cette 4ème dimension qui nous laisse sur place, cette mesure qui par son échelle nous plonge dans l’anonymat.

 

Un tas de bois, un tas de sable, des dalles empilées n’existent qu’un instant mais la présence de ces objets récurrents dans le paysage, par leurs caractères artificiels, nous rappellent à l’enfermement de nos actions dans le présent. 

 

Guillaume Querré est né le 9 novembre 1982 à Clermont-Ferrand. Il obtient le DNSEP en 2008 aux Beaux-Arts de Quimper.

explorer l’univers de Guillaume Querré

 

vernissage :

lundi 27 janvier

19 h

bibliothèque